Huiles essentielles : 3 recettes pour apaiser petites brûlures et coups de soleil

0
646

Premier coup de soleil de l’été ? C’est peut-être le moment de faire appel aux huiles essentielles. Lavande aspic et tea-tree vont calmer le feu et accélérer la cicatrisation.

Eau bouillante, fer à repasser ou tout simplement rayons du soleil : les brûlures cutanées constituent l’accident domestique le plus fréquent. Celles du premier degré affectent uniquement l’épiderme et se manifestent par des rougeurs et chaleur. C’est le classique coup de soleil. La brûlure du second degré détruit la totalité de l’épiderme et touche le derme. Elle est douloureuse et entraîne la formation d’une cloque. Seules ces brûlures légères peuvent être traitées à la maison, à condition qu’elles soient de faible étendue et ne touchent pas une zone sensible.

De la lavande pour calmer le feu

Pour apaiser la peau, calmer la douleur et l’inflammation après un coup de soleil, mélanger 6 gouttes d’HE de lavande aspic et 1 c. à café de macérat huileux d’arnica ou de calendula. Appliquer 2 à 3 fois par jour sur le coup de soleil. En complément, on peut aussi pulvériser dans la journée ces hydrolats, seuls ou mélangés : lavande fine, camomille noble, hamamélis, géranium rosat, hélichryse italienne

La solution express : après avoir refroidi durant plusieurs minutes la brûlure sous un filet d’eau froide, on applique 1 à 6 gouttes (selon l’étendue de la brûlure) d’HE de lavande aspic (ou à défaut, officinale) pure ou diluée dans de l’huile végétale. On renouvelle toutes les 20 minutes, jusqu’à 5 fois selon la douleur.

Du tea-tree pour la cicatrisation

Dans un flacon de 10 ml, mélanger 1 ml d’HE de lavande aspic, 1 ml d’HE de benjoin de Sumatra, 1 ml d’HE de tea-tree et compléter avec de l’huile végétale de millepertuis. Appliquer 3 à 4 gouttes sur la brûlure 2 fois par jour, jusqu’à cicatrisation. À éviter durant la grossesse et l’allaitement, et chez l’enfant de moins de 3 ans. Le millepertuis est photosensibilisant, on évite donc toute exposition au soleil, ou on le remplace par de l’huile végétale de rose musquée du Chili.

Le cajeput en cas de radiothérapie

Pour prévenir les brûlures dues à un traitement de radiothérapie, appliquer 2 gouttes d’HE de cajeput sur la zone à irradier, 10 à 30 minutes avant la séance.

Le conseil en +

L’huile essentielle de lavande aspic est le réflexe idéal en cas de brûlure. Elle calme la douleur grâce à ses vertus antalgiques et favorise la réparation de l’épiderme avec ses propriétés cicatrisantes. Pour plus d’efficacité, on l’associe au benjoin de Sumatra (cicatrisant) et au tea-tree (protecteur de la peau) dans de l’huile végétale de millepertuis, l’alliée des peaux meurtries. Attention toutefois : on l’évite durant la grossesse et l’allaitement et avant 3 ans.

En savoir plus : https://www.topsante.com/medecines-douces/huiles-essentielles/huile-essentielle-de-lavande/huiles-essentielles-3-recettes-pour-apaiser-les-brulures-et-les-coups-de-soleil-620282

Pas de commentaires

LAISSER UNE REPONSE