Si vous avez essayé de nombreuses méthodes en matière de perte de poids et que toutes se sont avérées inefficaces, il existe peut-être un moyen de réussir à maigrir : la naturopathie. Un concept un peu flou pour certains, décrié par d’autres. Pourtant, force est d’admettre que la naturopathie fonctionne bien sur certaines personnes qui, grâce à ses préceptes, parviennent à maigrir durablement. Zoom sur cette méthode qui allie de nombreuses techniques naturelles.

Qu’est-ce-que la naturopathie ?

1- Définition

L’Organisation Mondiale de la santé définit la naturopathie comme un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques. Elle est d’ailleurs classée comme la 3e médecine traditionnelle exercée dans le monde, après la médecine traditionnelle chinoise et la médecine ayurvédique.

Selon l’Association Professionnelle de Naturopathie, cette définition est limitante, et l’on devrait définir la discipline comme la promotion d’une santé globale et durable, qui repose sur l’art de rester en bonne santé, d’être acteur de sa santé et de prendre soin de soi par des moyens naturels. La naturopathie prend l’individu dans sa globalité : sa condition physique, son état mental, émotionnel, spirituel, énergétique.

2- Disciplines

Il s’agit donc d’une thérapeutique à portée préventive plus que curative, qui mêle différentes disciplines. Les disciplines majeures sont :

  • Alimentation: diététique, nutrition, cures saisonnières, mono-diète, jeûne
  • Activité physique, hygiène musculaire et respiration
  • Psychologie: sommeil, relaxation, gestion du stress, sophrologie

À ces pratiques majeures, d’autres techniques sont ajoutées, pour optimiser la « force vitale » de chaque individu :

  • Hydrologie (douches, bains, thermalisme, thalassothérapie)
  • Massages (chiropractie, ostéopathie, drainage)
  • Réflexologie (plantaire, shiatsu)
  • Techniques respiratoires
  • Médecine par les plantes (phytothérapie, aromathérapie, Fleurs de Bach)
  • Techniques énergétiques (magnétisme, Feng shui)
  • Techniques dites vibratoires (musique, thérapie par les couleurs)

En quoi la naturopathie peut-elle aider à maigrir et maîtriser son poids ?

1- Principe général

La naturopathie étant une médecine de prévention, elle s’adresse essentiellement aux personnes en bonne santé et qui souhaitent le rester. Mais elle exige une refonte complète de l’hygiène de vie générale. Aussi elle peut avoir un impact positif sur le poids.

Il est aussi possible de consulter un naturopathe pour mettre en place des mesures pour maigrir et/ou maintenir un poids dit « de forme », c’est-à-dire en osmose avec son équilibre général. En naturopathie, on fait abstraction des notions de régime, de restriction et de frustration. Il s’agit d’aborder la perte de poids sous un autre angle, et de se pencher sur les causes de la prise de poids, plutôt que sur les moyens de le perdre. Aussi, le naturopathe va d’abord réaliser un bilan complet de la personne :

  • Un questionnaire approfondi sur l’histoire de la personne, ses antécédents, les traitements qu’elle suit, son mode de vie général…
  • Un bilan de vitalité, pour évaluer le tempérament, la constitution et la vitalité de la personne.
  • Un programme personnalisé, avec conseils d’hygiène de vie et thérapies complémentaires.

2- Raisons de la perte de poids

S’agissant de la perte de poids, le naturopathe va déterminer la/les raison(s) de la prise de poids :

  • Problème hormonal : ménopause, dysfonctionnement de la thyroïde, pilule, dérèglement métabolique
  • Choc psychologique : séparation, chômage, deuil
  • Intoxications plurielles et quotidiennes : conjonction de facteurs tels que la pollution (visuelle, olfactive, endocrinienne…), une situation de solitude ou de harcèlement, une sensibilité aux ondes magnétiques, un traitement médical inadapté…
  • Sédentarité : manque d’activité physique
  • Alimentation : trouble du comportement alimentaire (hyperphagie, boulimie), alimentation toxique, mauvaise association des apports alimentaires, carences
  • Stress et troubles du sommeil

Il va ensuite formuler un programme « minceur » personnalisé, en agissant sur la/les causes de la prise de poids. Il va également intégrer dans le programme des principes issus des disciplines majeures de la naturopathie, et éventuellement ajouter des éléments des disciplines mineures.

Quels sont les principes de la naturopathie à respecter, si on veut perdre du poids ?

Les principes doivent tout d’abord s’inscrire dans une volonté de changement d’hygiène de vie. Sans motivation et intégration des principes de naturopathie, la perte de poids ne sera pas durable. Une fois ce cheminement accompli, on peut procéder au changement.

1- L’alimentation propice à la perte de poids en naturopathie

La naturopathie vise à rééquilibrer l’alimentation, afin qu’elle réponde parfaitement aux besoins de la personne. Il n’existe pas de « régime » à proprement parler, puisque les recommandations varient selon la personne. Néanmoins certains principes restent immuables :

  • Privilégiez les aliments non raffinés, naturels, les céréales complètes et les légumes (bio de préférence).
  • Chaque repas doit être commencé par des crudités ou une soupe.
  • Supprimez les plats préparés, le sucre, la charcuterie, les conserves, les confiseries, l’alcool.
  • Évitez les produits laitiers et préférez les laitages de chèvre ou de brebis.
  • Choisissez vos protéines avec soin, préférez-les végétales, la consommation de protéines animales ne devant pas dépasser les 400 g/jour.
  • Consommez des fruits avec modération (2 max / jour), et mangez une poignée de fruits à coque au goûter.
  • Mastiquez, ne vous resservez jamais, privilégiez le « fait maison ».
  • Les écarts sont autorisés, mais seulement lors des grandes occasions (mariage, fêtes de fin d’année, anniversaire) et dans la mesure du raisonnable.

2- L’exercice physique en naturopathie

L’activité physique doit être intégrée dans le quotidien, selon les principes de naturopathie. Elle est en effet indissociable de la perte de poids mais en plus, elle va contribuer à la bonne santé en général, car elle a aussi des répercussions hormonales (adrénaline et cortisol, mais aussi endorphines), psychologiques, émonctoires (organes d’élimination comme les reins, les poumons ou les intestins), et sur les flux vitaux (sang, lymphe, eau). Les préceptes de la naturopathie conseillent :

  • Une marche quotidienne de 30 minutes par jour et/ou une activité sportive d’1h30 à 2h, 3 fois par semaine.
  • Il faut choisir une activité que l’on aime.
  • On peut varier les activités sportives, car chacune dispose de qualités : les gymnastiques douces pour la souplesse et la stimulation des muscles profonds, la danse pour son côté ludique, la natation pour son effet sur la circulation des fluides, le vélo pour ses bienfaits sur la pompe cardiaque…
  • Il faut intégrer au quotidien des postures actives et des mouvements : ils permettent d’éviter les contractures et de stimuler l’organisme.

3- La psychologie en naturopathie

L’état psychologique a également des effets sur le poids, en naturopathie. Le stress est particulièrement visé, car la tension nerveuse dérègle les fonctions endocriniennes. Or le cortisol, surnommé « hormone du stress », a une influence sur la métabolisation des graisses. Lorsqu’il est élevé, il encourage le stockage et donc, la prise de poids.  Certaines méthodes comme la méditation, la respiration abdominale, le yoga et le taï-chi vont permettre un lâcher-prise et une prise de recul par rapport aux situations stressantes. Les techniques méditatives permettront également de renforcer la motivation et à améliorer la qualité du sommeil, deux données particulièrement importantes en matière de perte de poids.

Elles peuvent être complétées par des techniques mineures de naturopathie, comme :

  • Les massages bien-être, qui agissent sur le drainage des déchets et toxines vers les voies d’élimination naturelle.
  • La médecine par les plantes, qui peut rétablir certaines fonctions de l’organisme, jugées défaillantes. Ainsi les plantes vont permettre de mieux digérer, de relancer la circulation veino-lymphatique, d’agir sur l’assimilation des graisses, de favoriser un bon sommeil. Ces plantes peuvent être utilisées par voie orale (phytothérapie), par diffusion (Fleurs de Bach, huiles essentielles) ou par voie cutanée (aromathérapie).

Naturopathie pour maigrir : est-ce efficace ?

Le principal avantage de l’approche naturopathe est qu’elle considère la personne dans son intégralité. Elle n’agit pas seulement sur un seul axe, mais prend la globalité d’un individu en compte et encourage la mise en place d’une hygiène de vie saine pour une perte de poids durable. La naturopathie ne correspond pas à un simple régime, qu’on suivrait sur une durée déterminée. Elle implique un changement profond de mode de vie, qui aura des répercussions sur l’ensemble du corps – y compris le poids.

Par ailleurs, la naturopathie ne nie ni ne se substitue à la médecine conventionnelle. Aussi elle s’inscrit en parfaite complémentarité avec d’autres approches.

Source : https://www.calculersonimc.fr/la-naturopathie-pour-maigrir-quels-sont-les-avantages/

    Recevez par mail chaque semaine les dernières nouveautés.

    En cadeau de bienvenue, nous vous offrons notre guide "Bien jeûner chez soi"