Un article de multiMedvision GbR / Traduit de l’Allemand par Jessica Réa
Berlin (Janvier 2016).

Le jeûne intermittent est le petit frère du jeûne. Il consiste à jeûner un jour par semaine. Pendant un jour ordinaire de la semaine, on ingurgite uniquement des liquides sans calories, comme les tisanes, de l’eau minérale ou de l’eau du robinet. D’après les scientifiques [1], ce jour de pause alimentaire a les mêmes effets bénéfiques pour la santé qu’un jeûne plus long. En effet, le jeûne intermittent déclenche les mêmes mécanismes dans notre corps : L’auto-guérison et l’auto-régulation du poids [2].

Les auteurs du livre „Abnehmen mit iFasten“ (Perdre du poids grâce au jeûne intermittent) – eux-même jeûneurs intermittents expérimentés – traitent d’un sujet qui les intéresse personnellement depuis de longues années : le Surpoids. Leur expérience (également dans les salles de Fitness), leurs recherches et leur propre travail scientifique ont donné un livre polémique : Les auteurs commencent par présenter les causes véritables du surpoids et nous incite à remettre en cause notre mode de pensée habituel. Par exemple « Manger moins fait maigrir. Donc manger beaucoup fait grossir ».

L’ensemble de la documentation et des Meta-analyses indiquent que l’épidémie mondiale de surpoids repose sur beaucoup plus de facteurs que l’on ne le pense habituellement : Les antibiotiques, les dommages de notre flore intestinale, le stress, les troubles du sommeil, la consommation de nourriture industrielle ou d’aliment trop sucrés, l’usage abusif de la voiture, certaines infection d’Adenovirus, l’augmentation de notre consommation de média (Utilisation intensive de nos téléphones, télés, ou d’internet) ou la prise de certains médicaments…

Dans une seconde partie du livre, les auteurs partagent les résultats d’une étude sur le jeûne intermittent qu’ils ont eux-mêmes mené sur 52 femmes. Les résultats de cette étude confirment les résultats des autres études internationales : le jeûne intermittent aide à perdre du poids. Ce qui est particulièrement intéressant dans cet ouvrage, c’est que les participantes de cette étude ont la parole. Leurs témoignages apportent beaucoup pour comprendre ce que les femmes ressentent. Elles décrivent leur expérience, leurs pensées, leur ressenti sur le jeûne intermittent. Les participantes ont eu des doutes – par exemple, « Ne rien manger pendant une journée ? Je n’y arriverais jamais ». Elles ont surmonté des appréhensions, essayé quelque chose de nouveau, ressenti la réussite et la fierté.

De plus le jeûne intermittent apporte d’autres choses. Ces femmes racontent qu’elles ont également remis en question leurs habitudes alimentaires, que leurs goûts se sont modifiés, par exemple, beaucoup ont eu le sentiment de manger trop ou trop sucré. Certaines ont enfin pu réaliser un rêve de longue date, vivre plus sainement.

L’expérimentation de l’énergie à travers le jeûne intermittent donne le courage de saisir les chances de la vie et d’entreprendre des changements.

Les auteurs du livre :Rainer H. Bubenzer, Mario Hirschler:

Abnehmen mit iFasten – Wissenschaft und Anwendung. multi MED vision Verlag, Berlin, 20145. ISBN 9783000466991 (128 pages, 57 illustrations et graphiques, 240 grammes).

Sources de l’article original :

[1] Seimon RV, Roekenes JA, Zibellini J, Zhu B, Gibson AA, Hills AP, Wood RE, King NA, Byrne NM, Sainsbury A: Do intermittent diets provide physiological benefits over continuous diets for weight loss? A systematic review of clinical trials. Mol Cell Endocrinol. 2015 Dec 15;418 Pt 2:153-72 (DOI: 10.1016/j.mce.2015.09.014; PMID: 26384657).

[2] Horne BD, Muhlestein JB, Anderson JL: Health effects of intermittent fasting: hormesis or harm? A systematic review. Am J Clin Nutr. 2015 Aug;102(2):464-70 (DOI:10.3945/ajcn.115.109553; PMID: 26135345).