Le régime australien dont personne n’ose parler……

Le régime australien dont personne n’ose parler

Chère lectrice, cher lecteur,

Le régime à faible FODMAP, originaire d’Australie, est un des plus populaires du monde.

Mais personne n’ose en parler ouvertement en France car il s’agit d’un régime contre les pets !

Il est vrai que ça ne ferait pas très glamour dans Santé Magazine. Imaginez Sophie Marceau posant en couverture pour ce régime !

Et pourtant, ce régime connaît un succès monstre parce qu’il est efficace et qu’il répond à un problème malheureusement très répandu. Si vous allez en Allemagne, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Angleterre, aux Etats-Unis, au Danemark, en Norvège et en Malaisie, les gens en parlent beaucoup plus ouvertement. Sans doute une question de culture.

Le régime prescrit contre le Syndrome du Côlon Irritable
Dans tous ces pays, les médecins prescrivent le régime à faible FODMAP en première intention (ce qui veut dire, avant tout autre traitement ou médicament) contre le Syndrome du Côlon Irritable.

Le Syndrome du Côlon Irritable est un problème courant, chez les hommes comme chez les femmes de tous âges. Le premier symptôme est d’avoir beaucoup de flatulences (pets), le ventre gonflé, parfois douloureux, des excréments malodorants, irréguliers, souvent trop liquides (diarrhéiques).

C’est donc un problème très pénible, pour soi-même, mais plus encore pour les personnes qui vivent avec vous. Et la médecine n’avait, jusqu’il y a peu, aucune solution à proposer.

Aujourd’hui, ce régime est scientifiquement prouvé pour diminuer les symptômes du Syndrome du Côlon Irritable dans environ 75 % des cas

Les FODMAP
Les FODMAP sont une famille de sucres que beaucoup de personnes absorbent mal dans leur intestin grêle (première partie de l’intestin).

Ces sucres arrivent donc dans le gros intestin, le côlon, et font proliférer certaines bactéries pathogènes. En fait, ces bactéries adorent ces sucres, elles se multiplient à grande vitesse en leur présence, provoquent une fermentation dégageant de grandes quantités de gaz, ce qui fait que les FODMAP provoquent rapidement un gonflement de l’intestin.

Voici ce que signifie l’acronyme FODMAP :

F comme « Fermentable » en anglais : ce sont les sucres ci-dessous qui peuvent être fermentés (digérés) par les bactéries de la flore intestinale, dans le côlon ;

O comme « Oligo-saccharides » : oligo veut dire « peu » en grec et saccharide « sucre ». Ce sont des chaînes de sucre qui incluent les fructanes et les galacto-oligosaccharides. Les sources sont : blé, orge, seigle, oignons, poireaux, ail, échalote, artichaut, betterave, fenouil, petits pois, chicorée, pistache, noix de cajou, légumineuses, lentilles et pois chiches ;

D comme « Disaccharide » : un double sucre, comme le lactose (sucre du lait) ; vous en trouvez dans le lait et les fromages frais non affinés ;

M comme « Monosaccharide » : un sucre simple, comme le fructose. Cependant, le fructose n’est mal absorbé que s’il est présent dans la nourriture en plus grande quantité que le glucose. C’est le cas notamment dans les aliments suivants : pomme, poire, mangue, cerise, pastèque, asperge, sucre de table, pois mange-tout, miel, sirop de glucose-fructose ;

A comme « And », c’est-à-dire « et » en anglais ;

P comme « Polyols » : les alcools de sucre comme le sorbitol, le mannitol, le xylitol et le maltitol. Vous en trouvez dans les pommes, poires, abricots, cerises, nectarines, pêches, prunes, pastèques, champignons, choux-fleurs et dans de nombreux produits « minceur ».

Vous trouvez des FODMAP dans certains fruits, légumes, céréales, fruits à coque (noix), légumineuses, produits laitiers et autres. Le problème est qu’il n’y a pas de règle générale pour les reconnaître. Vous êtes obligé de vous reporter à un tableau.

C’est la raison pour laquelle je vous ai joint en fin d’article des liens vers des sites qui donnent ces informations. (la suite ci-dessous)

Annonce spéciale
L’extrait de feuille d’artichaut contre le côlon irritable
Je vous conseille l’excellent dossier de Thierry Souccar sur Le côlon irritable. Vous y apprendrez comment le diagnostiquer grâce à la description des 18 symptômes du côlon irritable. Vous découvrirez les pincipales sources de FODMAP, le régime pour vous en débarrasser et les alternatives qui soulagent comme le psylium et l’extrait de feuille d’artichaut. Ce dossier très complet vous est envoyé en cadeau pour toute inscription aux Dossiers de Santé & Nutrition que je vous invite à découvrir dans cette vidéo.
Suite de la lettre de ce jour :

Pour vous rassurer
Ce régime paraît très restrictif au départ, mais pas d’inquiétude.

D’abord, il faut bien insister sur le fait qu’il s’agit d’un régime pauvre en FODMAP et non d’un régime sans FODMAP. Vous pouvez donc en manger quand même. Vous pouvez même manger des aliments riches en FODMAP mais en petite quantité.

Le but n’est pas d’éliminer tout le fructose, mais d’éliminer le fructose en excès dans l’alimentation, c’est-à-dire lorsqu’il y en a plus que du glucose.

Tous les fruits contiennent du FODMAP mais certains beaucoup plus que d’autres, ce qui vous laisse un large choix pour faire vos menus.

De plus, vous ne serez probablement pas intolérant à tous les FODMAP.

Si vous pensez être touché par le Syndrome du Côlon Irritable, vous êtes obligé au début de supprimer tous les FODMAP de votre alimentation pour faire cesser les symptômes.

Après 6 à 8 semaines de régime faible en FODMAP, si celui-ci donne satisfaction, vous testerez un à un la réintroduction de chaque sucre. Cela vous permettra d’identifier celui ou ceux en cause et d’éviter des restrictions non nécessaires.

D’autre part, il existe tout de même un grand nombre d’aliments sans FODMAP ou pauvres en FODMAP. Dans les pays anglosaxons, les magasins se dotent de rayons de produits pauvres en FODMAP et l’on peut espérer que cela vienne bientôt en France.

Ce régime interdit-il le gluten ?
Ce régime semble proche du régime sans gluten car le blé, l’orge et le seigle y sont également restreints.

Cependant, ce n’est pas à cause du gluten qui est la protéine présente dans le blé, l’orge et le seigle, que ces céréales sont limitées. C’est à cause des fructanes, c’est-à-dire des glucides qu’elles contiennent qui fermentent facilement et provoquent ainsi des ballonnements.

Exemples d’aliments pauvres en FODMAP
Vous pouvez retrouver la liste des aliments autorisés, ainsi que des idées de menus pauvres en FODMAP en consultant la page du site Passeport Santé.

À votre santé ! Jean-Marc Dupuis

sources : https://www.quintonic.fr/bien-etre/forum/sante/le-regime-australien-dont-personne-n-ose-parler