Trois ans d’enquête pour ce livre accusateur !

Les auteurs dénoncent les pratiques des multinationales de l’agroalimentaire, relayées par les instances gouvernementales. Ils s’attaquent à ces conseils nutritionnels devenus vérités premières : “les laitages renforcent la solidité des os”, “pour maigrir, il faut diminuer les graisses”, “les vitamines sont dangereuses”… Ils mettent en lumière les intérêts privés, le poids des lobbies, le rôle de la publicité, le retard réglementaire français.

Ils proposent une alternative nutritionnelle mais aussi un cadre susceptible de garantir, dans l’avenir, l’indépendance de l’information médicale.

“Ce livre illustre bien la dérive liée à la non-indépendance d’experts dotés par ailleurs d’un pouvoir exorbitant.”