Nous avons pris l’habitude de parler Beauté au Naturel, mais qui dit beauté, dit aussi séduction. Et qui dit séduction, dit baisers. Enfin, quand vous n’avez pas mauvaise haleine…

Combien de fois avez-vous acheté une tablette de chewing-gum ou un paquet de mentos avant d’aller à un rendez-vous, qu’il soit amoureux ou professionnel ?

Je pense que c’est pareil pour tout le monde, s’il y a bien une chose que nous redoutons dans ces moments-là, c’est d’avoir mauvaise haleine, car la première personne à s’en rendre compte est souvent, malheureusement, notre interlocuteur.

Pour éviter ce genre de petit souci qui peut vite vous rendre mal à l’aise, je voulais partager avec vous aujourd’hui certains gestes 100% naturels qui sont très efficaces !

Moins onéreuses que les solutions que l’on vous vend en pharmacie, celles que je vous propose ont l’avantage d’être très faciles à mettre en pratique. Adieu donc les vulgaires chewing-gums qui parfument votre haleine mais vous abîment les dents !

Buvez autant que vous le pouvez !

Cela peut sembler idiot, mais parfois la mauvaise haleine est tout simplement due à un manque d’hydratation. Dans tous les cas, il est absolument essentiel de boire suffisamment d’eau, pour éviter le dessèchement de la cavité buccale, comme pour faciliter le transit.

Si vous n’aimez pas l’eau – c’est rare mais ça arrive et j’ai même une amie qui en profite pour se ruiner la santé avec des sodas industriels ; j’ai dû trouver quelques stratagèmes pour la ramener à des breuvage plus sains (profitez-en donc) – mon astuce consiste à ajouter 3cuillères à soupe d’hydrolat de menthe poivrée ou de cannelle [1] à une bouteille de 1 litre d’eau.

C’est une façon originale et sans contre-indication, à ces doses, d’aromatiser de l’eau minérale. En plus d’un petit goût sympathique, l’action très douce mais ciblée de ces hydrolats rendra cette eau plus “digestive”. C’est ce que j’appelle joindre l’utile et l’agréable. Et si même l’eau aromatisée ne vous parait pas faite pour vous, alors optez pour du thé vert légèrement infusé ou du rooibos, le fameux “thé” rouge très à la mode en ce moment. L’avantage de ces derniers, c’est qu’on peut les boire aussi bien chauds que froids.

Evidemment, boire de l’eau ne suffira peut-être pas à vous donner une haleine fraîche toute la journée et je vous conseille de combiner cette action avec les bons gestes qui suivent…

Persil, girofle et cardamome, vos nouveaux amis

Avez-vous déjà mâché un brin de persil frais ? Si ce n’est pas le cas, je vous conseille d’essayer. Vous remarquerez qu’il a un goût végétal puissant, mais pas désagréable du tout. En fait, il rafraîchit les papilles presque aussi bien qu’une feuille de menthe. Pour ne rien vous cacher, le persil fait même mieux que la menthe. Il est capable de neutraliser les éléments soufrés dans la bouche, ceux-là mêmes qui sont source de mauvaise odeur. C’est très efficace !

Placez donc dans un vase, à la maison, une petite botte de persil frais bio que vous avez lavé. Essayez-le après chaque repas ou avant une rencontre. Mâchez, avalez et buvez une gorgée d’eau. Vous verrez, c’est radical !

Si vous souhaitez une solution plus mobile, vous pouvez emmener avec vous quelques graines de cardamome ou des clous de girofle. En Inde, on les mâche justement comme un chewing-gum.

Eux aussi favorisent une bonne digestion, attention donc à ne pas en abuser. Limitez-vous à un clou de girofle à sucer ou 2 graines de cardamome à mâcher. Cette fois, on n’avale pas, bien évidemment.

Les avantages sont nombreux : ce n’est pas cher, c’est naturel et surtout, cela assainit durablement votre cavité buccale.

Rien de tel qu’un bon bain de bouche !

Vous vous brossez bien les dents mais la mauvaise haleine persiste ?

Avez-vous essayé le bain de bouche ?

Surtout, ne vous ruez pas sur la dernière eau buccale en pharmacie. Gargarisez-vous plutôt avec une cuillère à soupe d’hydrolat de menthe poivrée ou de thym à linalol de bonne qualité. Comme avec un bain de bouche classique, pensez à recracher. Une bonne minute environ devrait suffire après chaque brossage.

L’avantage principal par rapport à certains produits industriels est que l’hydrolat ne dessèche pas la bouche et n’anesthésie pas la fonction du goût.

Alors, vous avez trouvé une solution qui vous convient ?

Notez qu’avant de vous ruer sur une astuce pour l’haleine, il est bon de vérifier si votre halitose n’est pas chronique. Si votre haleine reste fétide malgré une bonne hygiène et une bonne hydratation, ce n’est pas normal. Il peut s’agir de problèmes bucco-dentaires ou de problèmes de transit plus aigus. Dans ce cas, consultez obligatoirement un médecin.

Je vous ai donné ici 3 astuces très originales qui reposent sur la puissance des composés aromatiques pour rafraîchir et assainir. Je ne connais pas plus efficace. Les germes non plus d’ailleurs et vous allez bien vite vous en rendre compte.

La dernière astuce contre la mauvaise haleine

Si néanmoins vous détestez le goût des plantes ou que vous souhaitez éviter les hydrolats, il vous reste encore le bon vieux bain de bouche au bicarbonate de soude.

Facile à trouver, le bicarbonate alimentaire (bicarbonate de sodium ou “baking soda”) est un bon allié pour éliminer les impuretés entre les dents. Il combat les acides provoqués par les bactéries qui causent les mauvaises odeurs.

Si vous voulez essayer, voici la recette de ce cocktail méga simple : une cuillère à café de bicarbonate à mélanger dans un petit verre d’eau. Et hop, en bain de bouche ! Pour être vraiment efficace, on fait circuler l’eau au bicarbonate dans toute la cavité buccale pendant 2 minutes, puis on gargarise un peu dans le fond de la bouche avant de cracher. C’est radical et le petit goût salé n’est pas déplaisant.

Je pense que ces remèdes de grand-mère ont tout leur sens, aujourd’hui, dans notre monde bourré de chimie et de synthèse… J’espère qu’ils vous apporteront une grande satisfaction, ainsi qu’à tous ceux qui aiment vous embrasser.

Bien à vous,

Julien Kaibeck

Découvrez en plus ici : https://www.lettre-beaute-au-naturel.com/mauvaise-haleine/#siC74pyc4tCFBdCB.99