[vc_row][vc_column width=”2/3″ offset=”vc_hidden-sm vc_hidden-xs”][vc_column_text]

Parcours dans la forêt de hêtres en passant par Paradis

[/vc_column_text][vc_column_text]Longueur : 6,5 km
Dénivelé : + 300 m
Carte IGN 3235 OT Autrans
Départ : Bournet (Presles – 38680) UTM 31N – E 688 950 – N 4 996 790[/vc_column_text][vc_column_text]A Bournet, il est possible de se garer à quelques voitures seulement. Partez à pied en direction du nord par le chemin balisé en vert et jaune, après 200m un poteau indique les directions de Ravassière et fontaine de Pétouze suivez cette voie jusqu’au poteau suivant. Là, prenez à droite direction fontaine de Pétouze. Le chemin monte régulièrement jusqu’à une fourche, prenez alors à gauche le sentier montant assez raide. Faites la montée jusqu’en haut (300m environ) jusqu’à atteindre une prairie que vous allez longer à main gauche. Le sentier s’éclaircit pour donner vue vers le sud (Vercors drômois et village de Presles). Un peu plus loin, vous découvrez un chalet de bois et une croix sur la gauche, le sentier se poursuit (toujours balisage vert et jaune) en montant et traverse une petite prairie. Continuez en sous-bois jusqu’à parvenir au poteau marqué « sous Pétouze » et à une petite route goudronnée.[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”1/3″ offset=”vc_hidden-sm vc_hidden-xs”][vc_single_image image=”12067″ img_size=”full” alignment=”center”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”2/3″ offset=”vc_hidden-sm vc_hidden-xs”][vc_column_text]Marchez sur la route pendant environ 300m vous êtes arrivé à la fontaine de Pétouze avec son grand frêne et ses tables de pique-nique. Continuez ensuite sur le chemin balisé (vert et jaune) en direction de Ravassière. Notez dans la montée les ruines du hameau de Paquetière et son beau tilleul.  Après le sommet, une descente assez raide et parfois glissante suit. Vous finissez par arriver à une intersection et son poteau indiquant le lieu de Ravassière (là il est possible de descendre à gauche pour retrouver le départ plus vite). Poursuivez en face (direction du Faz) le chemin montant, puis plat, puis descendant.  Au bout de 200m environ de descente, ne manquez pas un petit sentier qui part à gauche dans les buis.

[/vc_column_text][vc_column_text]Ce sentier serpente en sous-bois pour rejoindre l’ancienne ferme en ruine de Paradis, c’est son vrai nom sur le cadastre de la commune ! D’ici, belle vue sur la plaine de Presles et les sommets du Vercors drômois. Prenez le sentier partant à gauche à travers buis, il monte assez vite franchement puis s’adoucit. Suivez-le vers la gauche, encore quelques mètres puis commence la descente. Suivez la descente à travers bois puis parmi les buis, genévriers et amélanchiers. Enfin, le sentier rejoint le chemin balisé. Continuez dans le sens de la descente, environ 400m à 500m plus loin vous arrivez à hauteur du poteau « sous Ravassière » (vu à l’aller), continuez vers Bournet, le point de départ est à 400m.[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”1/3″][vc_single_image image=”12066″ img_size=”full” alignment=”center” onclick=”link_image”][vc_btn title=”Enregistrer ou imprimer la fiche” style=”flat” color=”green” align=”center” link=”url:http%3A%2F%2Fjeune-bienetre-magazine.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2016%2F08%2FVER004-Paradis.pdf|title:Paradis|target:%20_blank”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column offset=”vc_hidden-lg vc_hidden-md”][vc_column_text]

  • Longueur : 7,5 km
  • Dénivelé : + 280 m
  • Carte IGN 3235 OT Autrans
  • Départ : Gîte des Arnaux (Saint-André-en-Royans – 38680) UTM 31N – E 686 449 – N 4 995 599

[/vc_column_text][vc_single_image image=”11931″ img_size=”full” alignment=”center” onclick=”link_image”][vc_btn title=”Enregistrer ou imprimer la fiche” color=”green” align=”center” link=”url:http%3A%2F%2Fjeune-bienetre-magazine.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2016%2F05%2FLa-tour-Serre-Cocu-1.pdf|title:La%20Tour%20Serre%20Cocu|target:%20_blank”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column offset=”vc_hidden-lg vc_hidden-md”][vc_column_text]

Entre forêts et prairies, découvrez  des vues sur le Vercors et la vallée de l’Isère

Laisser le gîte derrière vous et empruntez le sentier balisé en vert et jaune à flanc de coteau. Au bout de 200 m une bifurcation donne la possibilité de monter, prendre le sentier à gauche (plat) non balisé. Ce sentier reste sensiblement plat pendant environ 700 m et offre de très beaux points de vue sur les falaises du Vercors et le pays du Royans côté drômois.

Ensuite, le sentier amorce une descente assez raide (glissante en période de pluie) et rejoint rapidement un chemin forestier herbeux. Prendre à droite côté montée. La montée est assez longue (1 km) mais régulière et ombragée. Au sommet, vous croisez un sentier balisé vert et jaune montant vers la droite, le laisser et poursuivre tout droit vers un replat.

De ce replat, un sentier privé (vieux panneau d’interdiction) s’offre à vous. Le suivre sur plus de 800 m jusqu’à un nouveau replat et des panneaux indiquant que vous allez sortir de cette propriété privée. Laisser le chemin descendant à gauche et poursuivre le chemin carrossable (direction NE), un peu plus loin vous passez une maison retapée grossièrement (parpaings) puis vous arrivez à la route goudronnée.

Prendre la route (peu fréquentée) dans le sens montant. La vue se dégage sur la vallée de l’Isère et la ville de Saint-Marcellin. Après 1 km vous atteignez le col de la Croix Bernard qui offre une vue sur le massif des Coulmes et les crêtes orientales du Vercors dans le lointain. Prendre à droite une petite route goudronnée qui monte en direction de Serre Cocu. En haut, vous découvrez la vue sur les crêtes du Vercors et encore à main droite sur Saint-Marcellin. A l’intersection, prendre le chemin descendant à droite. Vous retrouvez la vue vers le sud Vercors et le gîte des Arnaux en contrebas. Le chemin descend parfois assez raide (cailloux glissants) et dépasse une belle bâtisse avec sa terrasse suspendue dans le vide. Poursuivre la descente jusqu’à un poteau indiquant le gîte des Arnaux à gauche. Le sentier redevient étroit et raide (très glissant par temps de pluie) puis s’adoucit en longeant une clôture. Une dernière bifurcation (laissez le sentier partant à gauche et emprunté à l’aller) et vous êtes en vue du gîte.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]