« Être vidé et déconnecté », un sentiment familier pour les personnes concernées par le burn out. Entraînant un état d’épuisement physique, émotionnel et mental, le burn out résulte de longues périodes d’exposition à des situations de stress prolongé. Il survient d’un coup alors qu’il est la conséquence d’un processus souterrain continu et lent. Patricia Browne, directrice des écoles de Sophrologie Caycédienne de Lyon, Clermont-Ferrand, Marseille et Toulon, nous présente les mesures pour lutter contre le stress et le burn out.

 

Patricia Browne, directrice des écoles de Sophrologie Caycédienne de Lyon, Clermont-Ferrand et Marseille / Toulon précise : « La sophrologie caycédienne joue un rôle préventif et curatif face à un stress prolongé ou à un burn out. Elle est à la fois une méthode et un accompagnement permettant au client de traverser son burn out et de se réinscrire dans un nouveau projet de vie qui a du sens ».

 

Le burn out est un point de rupture qui se vit dans la souffrance et la perte de sens. Un mal-être généralisé surgit, alors que de nombreux symptômes faisaient progressivement leur apparition depuis quelque temps déjà : troubles du sommeil, douleurs musculaires et articulaires, troubles du système digestif, perte de confiance, émotivité exacerbée… Et puis, un jour, le corps dit stop ! Il réagit brutalement lorsqu’il y a dépassement du seuil de tolérance aux situations perçues comme stressantes.

 

Le burn out apparait lorsque la personne ne se sent plus à la hauteur des demandes qui lui sont imposées. C’est un état physique, émotionnel et psychologique résultant de facteurs de stress très variés, que ce soit dans la vie personnelle ou professionnelle. Selon Patricia Browne : « Nous relevons de multiples exemples de femmes au foyer qui ne parviennent plus à faire face, ou des adolescents qui s’isolent, perdant le lien relationnel et dérapent… Tout le monde peut être concerné par le burn out. »

 
La sophrologie est-elle une réponse efficace au burn out ?

 
En premier lieu, une personne en état de burn out doit être suivie par des professionnels de santé compétents. Cela étant dit, la sophrologie caycédienne est une des clefs permettant à la personne de retrouver progressivement sa forme, sa vitalité, de remobiliser ses capacités et de venir à nouveau s’appuyer sur des valeurs qui donnent du sens à son existence. Mais il s’agit dans un premier temps d’accueillir la personne, de l’entendre sans jugement et sans intention. En vivant un burn out, la personne a peur d’être incomprise une nouvelle fois et elle éprouve très souvent un sentiment de culpabilité. Le sophrologue caycédien possède les compétences pour développer alors une grande disponibilité, une qualité de présence et un profond sens de l’humain. Accueillir la personne là où elle en est et se mettre à sa portée, est primordial pour l’accompagner à mieux connaître ses besoins.

 
Quels sont les outils proposés par la sophrologie caycédienne ?

 

 

La sophrologie caycédienne, au-delà d’outils certes efficaces, est avant tout une méthode et un accompagnement. Le sophrologie caycédien lui propose des exercices adaptés. Ceux-ci ont comme intentionnalité de mobiliser du mieux-être et davantage de sérénité dans le présent. Au fil des séances, la démarche consiste à permettre au client de s’appuyer sur ses ressources, ses capacités et ses compétences afin de se libérer de ressentis perçus comme négatifs et d’aller vers plus d’enthousiasme et de foi en ses projets. Le renforcement de la confiance et de l’estime de soi est une étape fondamentale pour sortir d’un burn out.

 
Seront proposés aussi des techniques respiratoires favorisant la libération des tensions, la
remobilisation de l’énergie et le réveil de sensations positives. Grâce à un accompagnement
bienveillant, adapté à la personne, et à l’utilisation d’exercices simples, concrets et facilement réutilisables par le client -chez lui comme à son travail- les premiers bénéfices se font sentir rapidement. Les clients retrouvent alors un calme intérieur, reprennent du recul et déroulent une visualisation positive de leur présent et futur.

 
Patricia BROWNE
Directrice des Ecoles de Sophrologie caycédienne de Marseille / Toulon, de Lyon et de
Clermond-Ferrand. www.formation-sophrologie-caycedienne.com