Même quand on arrive à s’en débarrasser grâce à de bons conseils et à des soins appropriés, l’acné pousse parfois le vice jusqu’à laisser de vilains souvenirs à notre peau : des cicatrices dont on se passerait bien.

Les traces des points noirs et points blancs disparaissent généralement d’elles-mêmes, mais les agglomérations de pus sous-cutanées peuvent engendrer des cicatrices durables. Des cicatrices qui ont souvent une taille proportionnelle à l’inflammation qui les a provoquées.

Vous l’avez peut-être déjà expérimenté : les passages par la case « dermatologue » ne règlent hélas pas tout : ces cicatrices, surtout lorsqu’elles sont anciennes, ne disparaissent pas au moyen d’un traitement de choc.

En revanche, il existe des produits naturels qui ont une action cicatrisante et un effet réel si on les applique régulièrement et en douceur.

En voici trois exemples, du plus commun au plus rare !

  • Le plus facile à trouver : le jus de citron.

Le citron a deux vertus : d’abord, son acide citrique naturel élimine les parties mortes de la peau. Ensuite, il agit naturellement contre la pigmentation. Son application permet ainsi d’effacer les rougeurs créées par les cicatrices. Avec un coton, passez le jus d’un demi-citron sur votre peau. Rincez après 5 minutes. Veillez à espacer chaque application d’une ou deux journées. Après application et rinçage, réhydratez avec un soin naturel adapté à la peau grasse.

  • Le plus doux : l’aloe vera… et l’huile essentielle d’arbre à thé.

Il ne s’agit pas d’un remède miracle, mais d’un baume qui fera du bien à votre peau. Associez à parts égales dans un tout petit flacon de la sève d’aloe vera (ou, par défaut, du gel de bonne qualité – il doit être clair, et non vert), aux vertus anti-inflammatoires et régénératrices, à de l’huile essentielle d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia), connue pour ses bienfaits cutanés et anti-infectieux (efficaces contre l’herpès, entre autres). Agitez et appliquez ce soin deux fois par jour sur les cicatrices au moyen d’un coton avant de vous hydrater normalement avec un soin adapté au visage entier (relisez la recette de Julien au besoin).

  • Le plus étonnant : l’huile d’églantier extraite au CO2.

Dans cette huile un peu rare [1], on trouve une même proportion d’acides gras essentiels oméga-3 que dans l’huile plus connue de rose musquée. Mais l’huile d’églantier (Rosa canina, extraite au CO2) contient des doses largement supérieures de provitamine A, de caroténoïdes et de vitamine E que toutes ses cousines. Grâce à sa composition, l’huile d’églantier extraite au CO2 (une méthode d’extraction naturelle adaptée pour les plantes à faible rendement) est indiquée pour son action profonde de régénération cellulaire. Cette huile, d’une odeur fruitée bien agréable et d’une intense coloration orange, peut être appliquée chaque matin et chaque soir sur toute cicatrice récente ou plus ancienne. En outre, elle est une véritable bombe anti-âge et elle prépare la peau au soleil grâce à ses nombreux caroténoïdes.

Julien Kaibeck

Découvrez en plus ici : https://www.lettre-beaute-au-naturel.com/cicatrices-acne-trois-remedes/#Zp3YGBVBohaoJc7p.99