Il y des domaines où l’aromathérapie et la cosmétique naturelle ont beaucoup à apporter. C’est particulièrement vrai pour l’ acné. J’en ai d’ailleurs fait de nombreuses fois l’expérience dans mon entourage en tant qu’aromatologue.

Mais attention, pas n’importe comment. L’acné est une pathologie dermatologique complexe qui nécessite d’emblée un accompagnement professionnel. L’idéal est donc de consulter rapidement un dermatologue. Le traitement dermatologique pourra cependant, dans la plupart des cas, être combiné à des remèdes naturels qui peuvent faciliter la guérison et surtout améliorer le confort.

Avant de vous livrer ma recette pour un soin quotidien hydratant adapté aux peaux à tendance acnéique, voici quelques conseils qui devraient vous être utiles.

Ces astuces seront en adéquation parfaite avec les recommandations de votre dermatologue et pourront faciliter le rétablissement de votre peau :

  • Nettoyez votre peau quotidiennement, mais en douceur ! Oubliez le savon dont le pH trop alcalin et les tensio-actifs trop agressifs mettent à mal l’équilibre de votre peau. Optez pour un gel lavant doux sans savon, si possible bio ou slow, ou pour un peu d’argile blanche mêlée à de l’eau pour un lavage doux. Certains savons surgras à froid conviennent aussi lorsqu’ils sont à la fois très riches en glycérine naturelle et aromatisés raisonnablement avec des huiles essentielles assainissantes (je pense au tea-tree, à la lavande vraie, au lavandin).
  • Tonifiez votre peau à l’issue de chaque toilette avec une lotion tonique légèrement acide ou un hydrolat (eau florale). L’hydrolat de lavande vraie convient parfaitement mais on peut varier les plaisirs avec l’hydrolat de romarin verbénone qui fait des miracles. Les eaux florales ont un pH légèrement acide qui convient particulièrement bien à la peau grasse à problèmes. Évitez à tout prix les lotions à l’alcool, souvent vendues hélas en parfumerie ou pharmacie.
  • Certaines bactéries, je pense notamment à « propioni acnes », veulent du mal à votre peau. Elles peuvent entraîner une inflammation et donner une couleur rouge aux boutons. Optez alors pour une cure de capsules d’huiles essentielles d’origan ou de ravintsara, par exemple, au lieu de prendre des antibiotiques, ou en complément. Demandez conseil à un pharmacien ou à un phytothérapeute.
  • Hydratez chaque jour votre peau avec un soin non-comédogène (c’est-à-dire qui ne va pas bloquer les pores de la peau), si possible assainissant et hydratant à la fois. Évitez les formules qui contiennent des huiles minérales (petrolatum, paraffinum) et les vilains PEG, PPG ainsi que les silicones (par exemple les ingrédients dont le nom se termine par -cone ou -oxane).

Bonne nouvelle, vous pouvez utiliser ma recette ci-dessous pour ce soin !

 

La recette : soin de beauté pour peau avec acné

Oubliez les crèmes coûteuses et soi-disant miraculeuses ! Ce qu’il vous faut est un soin non comédogène qui hydrate et protège la peau sans la dessécher tout en régulant la production de sébum. Le soin aromatique qui suit peut être utilisé sur le visage ou le dos nettoyés, matin et soir. Il doit son efficacité à la qualité de ses ingrédients naturels :

  • Le gel d’aloe vera pur : La plante Aloe vera barbadensis miller donne un suc aux propriétés extraordinaires, humectant, cicatrisant et protecteur à la fois. Attention, choisissez un bon gel d’aloe vera et évitez les arnaques dans les rayons ! J’utilise personnellement un gel d’aloe vera dont la composition commence par « Aloe vera barbadensis Miller » avant « Aqua » [1], et qui est épaissi avec une gomme végétale uniquement, sans conservateurs agressifs.
  • L’huile essentielle de lavande vraie (Lavandula angustifolia) : elle apaise tout autant qu’elle assainit et son parfum est apprécié de tous, même des adolescents. Elle est très bien tolérée par la peau lorsque faiblement dosée.
  • L’huile essentielle de tea-tree (Melaleuca alternifolia) : un grand classique anti-acné, capable d’assainir durablement la peau tout en favorisant sa cicatrisation.
  • L’huile essentielle de sauge sclarée (Salvia sclarea) : plus délicate à utiliser, la sauge sclarée [2] souffre parfois de sa réputation d’huile essentielle « œstrogène-like » (qui imite l’action des œstrogènes humains). À faible dosage cosmétique, cependant, elle est réputée diminuer efficacement le flux de sébum et est très légèrement kératolytique (exfoliante), ce qui libère le teint et atténue les kystes éventuels.
  • L’huile de nigelle (Nigella sativa) : c’est une des rares huiles végétale à contenir une faible part de molécules aromatiques cétonées (dont la thymoquinone), ce qui renforce son action antioxydante, assainissante et cicatrisante.

La recette que je vous propose est celle d’un gel pénétrant facile à masser matin et soir sur la peau. Non gras et légèrement parfumé, il ravit les femmes autant que les hommes. Il ne convient cependant pas aux femmes enceintes ni aux enfants de moins de 10 ans .

Pour un peu plus de 20 ml de sérum :

Dans un flacon-pompe neuf ou récupéré de 20 ml au moins, en verre ou en alu et bien désinfecté, versez successivement :

  • 2 ml d’huile de nigelle (aidez-vous d’une seringue graduée)
  • 5 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie (Lavandula angustifolia)
  • 4 gouttes d’huile essentielle de tea tree (Melaleuca alternifolia)
  • 3 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée (Salvia sclarea). À noter que ceci est une option.
  • 17,5 ml de gel d’aloe vera pur. Ceci correspond à une très grosse cuillère à soupe de pharmacopée (la cuillère à soupe profonde de nos grand-mères).

Fermez le flacon et agitez-le comme un cocktail (bien sûr, ne buvez pas J). Vous remarquerez que la préparation devient blanchâtre, comme une crème.

À chaque application, versez très peu de sérum dans la paume de la main, chauffez la préparation en frottant les mains et appliquez en mouvements amples sur la peau bien propre.

Ce sérum se conserve 6 mois à l’abri de l’air, de la lumière et de la chaleur.

Si vous êtes enceinte, vous pouvez formuler le même sérum anti-imperfections mais uniquement avec l’huile essentielle de lavande vraie.

NOTES :

  • Si après 14 jours d’utilisation vous notez un phénomène de « purge » avec l’apparition de quelques boutons, ne vous inquiétez pas, ça ne dure pas plus de 10 jours environ. Révisez quand même bien votre nettoyage comme indiqué (sans savon + hydrolat) et poursuivez avec l’accord de votre médecin. Au final, la production sébacée et l’inflammation diminuent en un peu plus de 1 mois environ.
  • Le soin de l’acné au naturel est une démarche globale. Si le sujet vous intéresse, sachez que ma collègue Annie Casamayou et moi-même avons écrit le livre “SOS Peau au naturel” qui vous donne tous les gestes à adopter et les clés pour comprendre l’état de votre peau.

Merci d’avoir choisi de faire avec moi la révolution dans votre salle de bain. Et d’ici à ma prochaine lettre, prenez bien soin de vous !

Julien KAIBECK

Découvrez en plus ici : https://www.lettre-beaute-au-naturel.com/acne-serum-naturel/#5GTEBoL6CjKAxxgY.99