Le jeûne, reconnu depuis longtemps comme une méthode efficace contre le diabète, la migraine, les rhumatismes ou l’hypertension, est également testé en tant que traitement palliatif. Il semble aider les patients à mieux supporter les chimiothérapies, et pourrait contribuer à combattre la sclérose en plaques. Enquête.