samedi 9 août 2014 – par Jean-Marc Dupuis

Dans l’euphorie de la Victoire de 1945, nos dirigeants politiques imaginèrent que le combat contre la maladie allait être gagné comme la Guerre.

Ils avaient gagné la Guerre en produisant des tanks, des avions, des sous-marins et de bombes à l’échelle industrielle.

De la même façon, ils imaginèrent pouvoir gagner le « combat contre la maladie » en se dotant d’armées de chercheurs, de médecins, d’hôpitaux et d’ambulances, et d’une puissante industrie pharmaceutique.

Le Président américain Richard Nixon déclara la « Guerre contre le Cancer » (War on Cancer) en 1971. En y mettant les moyens, le cancer aurait disparu en 1976, affirmait-il.

Vous connaissez la suite de l’histoire : une explosion des cas de cancer, de maladies cardiaques, de diabète, d’arthrose, de maladie d’Alzheimer, de dépression, etc.