vendredi 12 septembre 2014 – par

Chère lectrice, cher lecteur

La dépendance aux drogues dures est présentée comme une sorte de maladie qui frappe des victimes innocentes, à la manière de l’arthrite par exemple.

Victimes des dealers, les consommateurs de drogue qui souhaiteraient arrêter seraient obligés d’endurer d’intenses souffrances au moment du sevrage.

Il s’agirait donc d’une sorte de maladie, relevant de la médecine.

Mais je pense que c’est un mythe qui fait beaucoup de tort aux drogués,…