On savait que la consommation de café est associée à un risque plus faible de nombreuses maladies, dont les maladies cardiovasculaires,[1] les AVC[2] et le diabète de type 2[3].

Mais on ne savait pas pourquoi.

Des chercheurs viennent de trouver l’explication probable : ils se sont aperçus que la caféine faisait entrer dans les mitochondries, les petites « usines à énergie » qui font marcher les cellules, une protéine qui active ces mitochondries et leur donne la capacité de :

1) Stimuler les cellules endothéliales qui protègent la paroi intérieure des artères (et les empêche de se scléroser)

2) Protéger les cellules cardiaques de l’apoptose (mort cellulaire)

3) Aider les cellules du cœur à « réparer » le tissu cardiaque après un infarctus.

Autrement dit, la caféine active les capacités d’auto-guérison de notre système cardiaque et vasculaire.

Cet effet de la caféine devient clair et significatif dès que l’on consomme quatre tasses de café par jour. Il est important que le café soit consommé noir, sans lait, crème, sucre ni édulcorant, et qu’il soit issu de l’agriculture biologique.

Cette étude a été publiée dans la revue médicale PLOS Biology.[4]

Profitez bien de votre café du dimanche matin !

En savoir plus : https://www.santenatureinnovation.com/la-bonne-nouvelle-du-dimanche-matin/