dimanche 28 décembre 2014 – par Jean-Marc Dupuis

J’avais préparé l’année dernière une lettre spéciale pour le réveillon, que je me permets de ressortir cette année pour les très nombreux nouveaux-venus abonnés à ma lettre. Les « anciens » voudront bien m’excuser, quoiqu’un peu de révisions ne fait jamais de mal :

Les enquêtes sur la façon dont nous vivons les “fêtes de fin d’année” indiquent que c’est une période où notre activité physique est particulièrement réduite, où nous passons un temps excessif dans des atmosphères surchauffées, et où notre rythme du sommeil est fortement perturbé.