lundi 29 septembre 2014 – par Henri Joyeux

L’OMS nous dit que la santé, c’est celle du corps, de l’esprit et de la relation.

Avoir de mauvaises relations avec les autres peut vous miner, vous ulcérer. Le cerveau envoie de mauvaises ondes vers le ventre qui déguste : votre estomac s’acidifie trop et se contracte dans le mauvais sens (reflux), votre colon pleure jusqu’au sang, vos surrénales s’épuisent, votre foie devient gras, votre peau s’écaille.., selon les susceptibilités génétiques et l’histoire de chacun.

Les stress du monde actuel poussent au repliement sur soi. Retour à la caverne où l’on ronge son frein ou bien où l’on savoure ses élans.

Il y a de l’étrange en nous…à reconnaître et accueillir pour vivre mieux.