mercredi 31 août 2011 – par Jean-Marc Dupuis

Les médecines naturelles sont un domaine plus surveillé par les autorités que bien des activités criminelles.

La vente de compléments nutritionnels, en particulier, est réglementée de façon beaucoup plus stricte que la vente de tabac, d’alcool, d’armes, ou encore de films incitant à la violence.

Tous les professionnels qui s’engagent dans les médecines naturelles, quels que soient leurs diplômes et leur degré de sérieux, doivent s’attendre à des ennuis avec la Justice.

Pour une personne extérieure, il est si difficile de mesurer le degré de persécution qui existe contre les médecines naturelles, que nous allons recourir à un long exemple pour l’illustrer.