Un grand nettoyage du corps

La mise au repos du système digestif permet le renouvellement de la flore intestinale tout en éliminant les bactéries pathogènes.

En cessant de nous alimenter nous interrompons par la même occasion l’apport d’antigènes et d’allergènes. Cela a pour effet de réduire les inflammations et les allergies tout en renforçant le système immunitaire. Pendant le jeûne, on observe une régression de la paroi intestinale qui va se reconstituer à neuf lors de la réalimentation. C’est une véritable remise à zéro de notre corps.

Un vrai rajeunissement

Le Dr. Jürgen Rohde a étudié l’âge biologique des jeûneurs avant et après le jeûne : il a constaté un abaissement allant jusqu’à 6 ans de l’âge biologique ! Ce phénomène s’explique notamment par le recyclage des protéines : Le corps privé de nourriture va puiser dans ses réserves. C’est l’auto-restauration ou autodigestion. Ainsi les cellules malades sont plus facilement éliminées pour être recyclées en structures saines. «Le jeûne est une opération sans bistouri. Il élimine le superflu et préserve les tissus sains » Erwin Hof.

Eliminer le superflu

Le jeûne s’accompagne d’une perte de poids qui se traduit par la diminution de la masse graisseuse, du taux de sucre et d’insuline qui se normalisent. Plusieurs études montrent l’impact bénéfique que peut avoir le jeûne sur les diabétiques, mais un suivi médical est impératif. Ces bénéfices sont durables si, et seulement si, les bonnes habitudes d’hygiène de vie et alimentaires sont prises.