jeudi 6 octobre 2011 – par Jean-Marc Dupuis

Être hospitalisé est parfois indispensable pour se faire soigner, mais le bruit, la lumière, les incursions intempestives dans votre chambre pour prendre votre température, ou celle de votre voisin, et, désormais, l’omniprésence des appareils électroniques qui clignotent et bipent à toute occasion rendent les séjours à l’hôpital épuisants.

Mieux vaut partir bien équipé : emportez votre propre oreiller, vos boules quiès, et un masque pour vous cacher les yeux pour dormir, du type de ceux qui sont distribués dans les avions.

Mais voici trois secrets peu connus pour rendre votre séjour moins déplaisant… et même le raccourcir.