Lorsque vous jeûnez en groupe, dans une structure adaptée, entouré de naturopathes et de professionnels du jeûne, vous êtes entre de bonnes mains et avez toutes les chances de bien réussir votre jeûne. Cependant afin d’éviter certains inconforts du jeûne et de bénéficier pleinement de tous ses bienfaits une bonne préparation sur le plan mental, physique, alimentaire et diététique est importante.

Le mental

  • Organisez votre vie professionnelle et privée de manière à être détaché de vos obligations pendant la période du jeûne. Oubliez le PC et le téléphone portable pour être à votre propre écoute et à l’écoute de la nature pendant cette courte période.
  • C’est le moment de commencer à se détendre, à prendre soin de soi. Le but du jeûne est de se faire du bien, commencez donc par être gentil avec vous-même. La préparation alimentaire diverge avec vos habitudes sociales de repas ? Profitez-en pour manger seul, au calme et pourquoi pas en pleine conscience.

Le physique

  • Pour les personnes plutôt sédentaires il est recommandé d’habituer votre corps à la marche et de l’inciter à puiser dans les réserves adipeuses plutôt que les tissus musculaires, augmentez progressivement votre activité physique : marchez plus et/ou plus vite, prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur. Pour les sportifs, essayez d’avoir une activité modérée.
  • Nettoyez et stimulez votre peau en allant au sauna, au hammam ou encore en prenant des bains chauds et en faisant des gommages.
  • Évitez d’accumuler des toxines supplémentaires et commencez par en éliminer en arrêtant par exemple de fumer ou en réduisant la consommation de cigarette. Le sport, toujours avec modération, reste également un bon moyen d’éliminer les toxines.
https://jeune-bienetre.fr/

La diététique

  • Pour aider votre foie à détoxifier faites une cure de Desmodium, d’artichaut et/ou de radis noirs. Vous trouverez ces compléments alimentaires en magasin bio.
  • Drainez votre organisme. Là encore il existe de nombreux compléments alimentaires ou tisanes
  • Buvez 1 à 3 flacons d’Hydroxydase par jour. Il s’agit d’une eau naturellement riche en oligo-éléments dont il vous faut faire le plein avant de jeûner et elle a des qualités dépuratives.
  • La qualité de l’eau que vous buvez avant et pendant le jeune et très importante, il faut qu’elle soit peu minéralisée et possède un pH proche de 7. Consommez au minimum 1,5 L par jour.
  • Les tisanes sont aussi très bonnes pour l’organisme, en particulier le romarin et l’origan. Il faut veiller à la qualité et privilégier le bio.

L’alimentation

  • 1 semaine avant : Supprimez tous les excitants (alcool, café, thé), ainsi que les sucreries (et oui, aussi le chocolat !), les viandes et les produits laitiers. Vous pouvez continuer de manger des œufs et du poisson, mais là encore attention à la qualité ! Prenez des œufs bio et du poisson sauvage plutôt que d’élevage.
  • 4 jours avant : supprimez les œufs et le poisson. C’est le moment de manger des céréales (complètes) des féculents, des légumineuses, le tout accompagné de fruits et légumes crus ou cuits. Attention aux produits transformés à base de céréales pas toujours qualitatifs sur le plan nutritionnel.
  • 2 jours avant : Consommez uniquement des fruits et des légumes.

Le desmodium : la plante du foie

Le foie, avec un poids de 2 kg, est le plus gros organe solide de l’organisme. Il assure de très nombreuses fonctions indispensables à la vie, en particulier les fonctions de détoxification. Déchets métaboliques, tabac, alcool, aliments industriels, médicaments… l’agressent en permanence. Pour éviter qu’il ne s’épuise, il est parfois nécessaire de le soutenir : le desmodium, une plante africaine, sera alors une alliée précieuse. En effets, ses principes actifs, anti-inflammatoires, protègent les hépatocytes (les cellules du foie) et favorisent leur régénération.

    Recevez par mail chaque semaine les dernières nouveautés.

    En cadeau de bienvenue, nous vous offrons notre guide "Bien jeûner chez soi"